Philippe Claudel adapte en téléfilm "Le Bruit des trousseaux", son roman sur l’univers carcéral

Le sempiternel "action" fait toujours son œuvre. Une fois prononcé, voici que 40 personnes se taisent et regardent avec attention ce qui se passe devant la caméra. Derrière elle, l’écrivain-réalisateur Philippe Claudel qui adapte en téléfilm "Le Bruit des trousseaux", son roman publié en 2002.Reportage : G. Boileau / M. Mohamad / E. Le Goff Un livre inspiré de son passé de professeur de Français en milieu carcéral. Cette expérience a enrichi l’auteur humainement : "Ça a été vraiment des années de formation humaine pour moi. J’ai rencontré en prison des êtres vraiment forts, que ce soit des détenus, des surveillants, et ça m’a fait découvrir une partie de l’humanité que je ne connaissais pas. Quand on est jeunes, on a beaucoup d’idées arrêtées, un peu de préjugés. Ça m’a permis d’entrer un peu plus profondément dans la complexité humaine. Et je crois qu’il y a beaucoup de livres que j’ai écrit après qui ne l’auraient pas été si je n’avais pas eu cette expérience professionnelle". Mettre en avant un milieu clos Philippe Claudel, originaire de Dombasle-sur-Meurthe, a choisi de tourner une nouvelle fois à Nancy, le long du canal de la Marne jusqu’au Rhin. L’histoire de ce téléfilm est donc celle d’un jeune professeur de Français qui vient enseigner en prison et découvre cet univers. Il y rencontre une jeune femme dont il tombe passionnément amoureux. Un téléfilm qui sera porté par les acteurs Cyril Descours, Déborah François, Diane Rouxel ou encore Angelica Sarre. "C’est vraiment intéressant de voir comment la prison, qui est un univers complètement clos, qui intrigue, qui reste un mystère, va le happer petit à petit", confie l’acteur principal.Du fait que Philippe a vécu lui-même ça, on sent ce réalisme dans l’écriture qui m’a beaucoup touché. Cyril Descours, acteurLe Bruit des trousseaux sera la cinquième réalisation de Philippe Claudel. Mais c’est la première fois que l’auteur adapte l’un de ses propres romans. Un projet qui a mis un certain temps à se concrétiser. L’écrivain et son producteur travaillent sur ce téléfilm depuis près de huit ans. "J’espère qu’on pourra sensibiliser les Français à cette question de l’univers carcéral parce que Philippe a une manière toute particulière de raconter les choses, très sensible, humaine et je pense que c’est très important", estime Stéphane Strano, producteur. Le tournage va se poursuivre jusqu’au 19 décembre. Le Bruit des trousseaux sera diffusé sur France 2 en avril prochain.