Philippe Caverivière se paye la direction de RTL, absente un jour férié

Un petit taquet à son patron. Ce lundi, dans la matinale de RTL, l'équipe d'Yves Calvi était au rendez-vous et n'a pas posé sa journée pour profiter du jour férié de la Pentecôte. Depuis 2004 et la décision du gouvernement d'en faire une journée de solidarité envers les personnes âgées et handicapées, ce jour n'est plus chômé et les salariés sont invités à poser une journée de congé s'il ne travaille pas.

"On est toujours derrière les bolchos d'Inter ?"

Un jour férié qui a inspiré le comique de "RTL Matin", Philippe Caverivière, qui s'est moqué du patron de la station, Régis Ravanas. "On n'est pas bien là ? Entre gens de droite à bosser tous les jours fériés ? J'en déduis que la direction de RTL est profondément de gauche, car ils ne sont pas... Pas là !", a-t-il lancé. Et de blaguer : "Notre PDG, ce n'est plus Régis Ravanas, mais Régis Havaianas ! Il doit être en tongs, avec un Spritz et ses lunettes de soleil, à dire : 'Alors, ça dit quoi les audiences ? Hein ? On est toujours derrière les bolchos d'Inter ? Ouais, bah il faut se bouger le cul, les gars ! J'ai pris un coup de soleil à Roland-Garros, j'ai la marque des lunettes'".

"Les jours fériés à RTL, il y a clairement deux équipes comme dans 'Koh-Lanta' !", a enchaîné le trublion de la radio du groupe M6, imaginant les deux tribus de RTL. "D'un côté, les Rouges des 'Branleros', emmenés par Alba Ventura, Régis Havaianas et Jacques 's'en fout' (Jacques Esnous,...

Lire la suite


À lire aussi

Yves Calvi (RTL) : "Un journaliste doit répondre présent dans ces moments-là"
Christopher Baldelli (RTL) : "Ce qui compte, ce ne sont pas les objectifs que l'on fixe mais ceux que l'on atteint"
Messaoud Benterki (L'Equipe) : "Si on m'avait dit que je ferai du sumo un jour"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles