La Philharmonie de Berlin renoue avec le public et "ça change tout !"

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Les 1.000 billets mis en vente se sont arrachés en trois minutes : après des mois de musique sans spectateurs pour cause de Covid, la Philharmonie de Berlin a renoué samedi soir, le temps d'un concert, avec un public préalablement testé, et "ça change tout !".

Au terme de l'heure et demie de concert, l'émotion était palpable, sur scène comme dans la salle. Le chef russe Kirill Petrenko et l'orchestre de la Philharmonie ont eu droit à une longue ovation debout, après des mois de sevrage imposé par la pandémie. Ils venaient d'interpréter Roméo et Juliette de Piotr Tchaïkovski et la Deuxième symphonie de Sergueï Rachmaninov.

"J'avais vu des concerts donnés en vidéo mais ça n'a rien à voir"

"Assister à un tel concert en vrai, ça change tout !", s'est enthousiasmé Peter, un trentenaire venu en couple. "J'avais vu des concerts donnés en vidéo mais ça n'a rien à voir, même si comme moi on est fou de musique".

"On a joué sans public pendant des mois, c'est mieux que rien mais avec des spectateurs, ça n'a rien à voir, c'est comme la différence entre la 2D et la 3D", a confirmé le violoniste Aleksandar Ivic, ravi d'observer sa Philharmonie "avec de la lumière, des gens biens habillés qui attendent devant...". "Cela montre que le résultat d'un concert, c'est nous plus le public, qui nous transporte dans un état qu'on ne peut atteindre en jouant seul", a-t-il témoigné auprès de l'AFP.

Médecins en combinaison

Comme ailleurs en Allemagne, la situation sanitaire est inquiétante dans la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi