Phil Collins : première victoire dans sa guerre avec son ex-femme ! Elle doit plier bagages

·1 min de lecture

Il attendait cette nouvelle depuis des mois. Le chanteur phare de Genesis, Phil Collins, a enfin obtenu le départ de son ex-femme de sa luxueuse propriété de Miami. Il avait dû se tourner vers la justice pour que la mère de ses deux enfants, Orianne Cevey, et son nouveau mari, quittent les lieux avant le 21 janvier. C’est désormais chose faite.

Le rockeur de 69 ans, qui vit à Londres, n’a nullement l’intention de s’installer dans cette bâtisse d’une valeur de 40 millions de dollars, a fait savoir le Daily Mail. Il serait d’ailleurs déjà en contact avec un acheteur potentiel. De quoi lui permettre de tourner la page de cette séparation particulièrement houleuse.

L’ex-épouse de Phil Collins, qui s’est entretemps discrètement remariée avec Thomas Bates, de quinze ans son cadet, estimait que 50% de ce bien immobilier lui revenait de droit. Ainsi avait-elle employé des agents de sécurité pour protéger son logement lorsque son ex-époux l’avait mis en vente en octobre 2020. Tout en préparant son déménagement, elle aurait fait en décembre l’acquisition d’une propriété d’une valeur de 5,5 millions de dollars sur le bord de mer, à Fort Lauderdale, non loin de Miami.

Lily Collins, la fille du chanteur et star de la série Emily in Paris n’est pas la seule star hollywoodienne à avoir vécu dans cette maison, achetée en 2015 pour 33 millions de dollars. La chanteuse Jennifer Lopez l’a également occupée avant de la revendre en 2005. Le nom des futurs propriétaires de la villa construite en 1929 (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Léa Drucker : qui est Julien Rambaldi, son compagnon et père de sa fille ?
Caroline de Monaco effondrée après la mort de Stefano Casiraghi : où s’est-elle réfugiée ?
Märtha Louise de Norvège : cette scène télévisée surréaliste avec son petit ami Shaman Durek
Sophie Davant piquante : avec son ex Pierre Sled, ce n'était pas la parité...
VIDÉO - Les larmes de Cyril Féraud en découvrant sa "famille de cœur"