Phil Collins : hygiène désastreuse, performances sexuelles inexistantes... Cruelles révélations de son ex

·2 min de lecture

Prête à remporter la bataille judiciaire qui les oppose, l'ex-femme de Phil Collins balance sur son état de misère. Le chanteur vivrait comme un ermite, fâché contre la brosse à dent et la douche.

La rupture entre Phil Collins et Orianne Cevey se transforme en acte de destruction massive. Pour eux, se séparer revient à partir en guerre. Tous les coups sont permis, même les plus bas. Alors que le chanteur membre du groupe Genesis lui demande de plier bagages de sa propriété de Miami Beach, son ex-femme refuse de déguerpir. Dans une âpre judiciaire, l’artiste réclame son expulsion. Mais pour obtenir gain de cause, celle qui est désormais mariée à Thomas Bates lance une série d'attaques personnelles - et franchement humiliantes - contre son ex dans des documents légaux.

D’après les révélations du Dailymail, la mère de Nicholas, Matthew et Andrea l’accuse de s’être reclus. “L’odeur de Philip est devenue si forte qu’il est devenu un ermite, refusant d’interagir personnellement avec quiconque”, a-t-elle assuré, avant de préciser qu’il aurait abandonné toute hygiène personnelle. Pendant près d’un an, Phil Collins aurait “cessé de se doucher, de se brosser les dents et de s’habiller correctement”. En plus d’avoir arrêté ces gestes du quotidien, le chanteur aurait également perdu pied à cause d’un abus d’analgésiques et d’alcool. La déclaration affirme qu’il est “devenu de plus en plus dépressif, renfermé et abusif et, à la suite d'une opération du dos, de plus en plus dépendant aux antidépresseurs”. Devenu “incapable d’avoir des relations sexuelles”, le crooner de In the air tonight ne serait plus en état de “fournir de l’amour” à son épouse ni d’apporter “un soutien émotionnel” (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Xavier Dupont de Ligonnès «est toujours vivant»... Un proche s’exprime sans concession
Prince Charles : "le sexe et l'humour", les atouts de Camilla pour séduire son prince
Flashback - Claude Pompidou et ses "parties fines" : l'origine de la rumeur
Eglantine Eméyé : ces nouvelles encourageantes sur son fils handicapé
Le saviez-vous ? Barron Trump : son nom était le pseudo de son père pour ses exploits sexuels !