Phil Collins, "un ermite puant" ? Il démonte les accusations "scandaleuses" de son ex-femme

·1 min de lecture

Phil Collins ne compte pas se laisser faire ! Le chanteur membre du groupe Genesis a été qualifié "d'ermite puant" par son ex-femme Orianne Cevey, comme le révélait TMZ après avoir consulté des documents légaux. Celle qui est désormais mariée à Thomas Bates assurait que le père de Lily Collins s'était isolé du monde au point de ne plus quitter leur propriété de Miami Beach. Orianne Cevey avait également estimé qu'il puait, allégation totalement réfutée par le principal concerné.

"Un mensonge flagrant et une pauvre tentative de le salir afin de lui soutirer de l'argent." Voilà comment à réagi Phil Collins, toujours d'après TMZ. Le chanteur estime également que toutes ces "allégations fausses, scandaleuses et calomnieuses" n'ont rien à voir avec leur dossier, à savoir leur divorce. L'interprète de Can't stop loving you assure sur ces documents légaux qu'Orianne Cevey a "délibérément menti", surtout à propos de sa supposée dépression, afin de mettre en doute ses capacités mentales.

S'ils ont divorcé en 2006, ils se sont remis ensemble en 2016 mais cet été, Phil Collins et Orianne Cevey se sont séparés quand le chanteur s'est rendu compte qu'elle avait une liaison avec un autre homme. Phil Collins a alors lancé une procédure contre son ex-femme dans le but de l'expulser de son manoir de Miami. Problème : la femme de 46 ans assure que son ex-mari lui a promis la moitié de la propriété qu'elle occupe désormais avec son nouveau mari. D'après Phil Collins, toutes ces "fausses allégations" (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean Castex « tête de noeud » : Nicolas Bedos enfonce le clou
Lady Kitty Spencer : un petit air de Diana
VIDÉO - « La plus belle rencontre » : Julien Doré ému par des images de Christophe
"Il nous échappe une fois de plus" : Flavie Flament "très en colère" après le suicide de son violeur
Le saviez-vous ? Blanche Gardin, ex-policière, a surveillé le domicile d'un ex-ministre