Un pharmacien pris pour cible par des anti-pass sanitaire à Montpellier : "C'est inadmissible"

·1 min de lecture

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a dénoncé sur Twitter "l'intimidation et la violence" exercées par les manifestants concernés. Samedi, une vidéo publiée par le journal Midi Libre montrait un pharmacien obligé de plier sa tente de tests face à des insultes de manifestants anti-pass sanitaire à Montpellier. Sur Europe 1, Yorick Berger, pharmacien et secrétaire général du syndicat des pharmaciens à Paris, fait part de son indignation. 

"Je suis entièrement solidaire avec mes confrères", assure-t-il, rappelant le rôle essentiel des pharmaciens depuis le début de la crise sanitaire. "On est sur le pont depuis le début de la pandémie. On était là pendant le confinement, on a délivré des masques gratuitement à la population quand c'était la pénurie... On fait notre devoir pour protéger la population et éviter l'enrayement du système."

"J'espère que le ministre de l'Intérieur va se saisir du dossier"

"Se faire agresser, c'est juste inadmissible", poursuit Yorick Berger, qui espère que "le ministre de l'Intérieur va se saisir du dossier".

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"On nous propose un vacc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles