Phénomène météo extraordinaire : les pyrocumulus, les nuages d'incendie immenses

Le pyrocumulus, un nuage en forme de chou-fleur qui s'élève au-dessus d'une épaisse fumée, peut se former au-dessus de n'importe quelle source de chaleur intense : un feu de forêt, une éruption volcanique, mais aussi au-dessus d'une cheminée industrielle. Comme tout cumulus, il se produit lorsque l'air des basses couches de l'atmosphère (au niveau du sol) est plus chaud et plus humide que celui présent en altitude. Quand l'air devient saturé, la vapeur d'eau se condense en gouttelettes pour créer un nuage.

Contrairement aux autres nuages, la source de chaleur n’est pas le réchauffement par le soleil, mais une autre source de chaleur intense, qui provient du sol. Ce nuage est reconnu officiellement sous le nom de cumulus flammagenitus par l'Atlas international des nuages, mais il est davantage connu sous le nom de pyrocumulus.

L'incendie est capable de générer sa propre météo

Le pyrocumulus est le premier stade du développement de ce nuage, car sous certaines conditions météo, comme de l'humidité dans l'atmosphère et des courants en altitude, il peut rapidement se transformer en pyrocumulus congestus : un nuage convectif, lié à l'instabilité. Celui-ci peut davantage se développer, et gagner en hauteur, il devient alors un pyrocumulonimbus. Ce pyrocumulonimbus est tout simplement un nuage d'orage qui se forme au-dessus de l'incendie, alimenté par la chaleur du feu. Lorsqu'il gagne en puissance, parfois en...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles