Phénomène météo extraordinaire : le nuage vortex en forme de fer à cheval

Si le fait de trouver un fer à cheval est considéré comme un symbole de chance, voir un nuage en forme de fer à cheval nécessite encore plus de chance tant ce phénomène est rare et éphémère. Le nuage en forme de fer à cheval (horseshoe vortex cloud, en anglais) prend en effet l'apparence d'un U inversé. Il a déjà été observé partout dans le monde, à n'importe quelle saison. Il se forme en général par temps calme ou légèrement instable (passages nuageux ou faibles averses) et sa durée de vie varie de quelques secondes à quelques minutes.

Un nuage créé par la rencontre de vents différents

Le nuage en forme de fer à cheval est en fait un cumulus qui se déforme. Les cumulus sont des nuages de beaux temps, présents à une altitude de 2 à 3 km. Lorsque les conditions sont instables, les cumulus peuvent s'élever et devenir des cumulus congestus, des nuages d'averses puis, éventuellement des cumulonimbus, des nuages d'orages. La formation du nuage fer à cheval nécessite un courant d'air ascendant, souvent en lien avec une zone chauffée par les rayons du soleil : cet air chaud s'élève en tourbillonnant (créant donc un vortex) dans sa montée lorsqu'il rencontre un vent de travers puissant.

Il se forme alors un tube horizontal, à l'intérieur duquel la pression chute. Le tube, ou ruban nuageux, finit par se déformer et retomber en partie, avant de complètement se disloquer et disparaître. Le milieu du vortex concentre les vents les plus rapides, d'où sa forme horizontale, et les deux extrémités, avec des vents plus lents, retombent. Plus le cumulus présent avant la formation du vortex était gros, plus le tube va résister longtemps, en inversement : il se dissipera très rapidement si le cumulus était fin.

Un nuage en forme de fer...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles