Phénomène météo extraordinaire : le nuage rouleau Morning Glory

Les nuages Morning Glory sont des formations qui sont rarement observées, mais lorsqu'elles apparaissent, les images font à chaque fois le tour du monde. Ces tubes nuageux peuvent se présenter de manière solitaire ou bien en groupe parallèle. Chaque bande peut mesurer jusqu'à 1.000 km de long, sur 1 à 2 km de hauteur, et se déplacer à environ 40 km/h.

Ils circulent à une altitude très basse, 100 à 200 mètres au-dessus du sol, ce qui les rend encore plus impressionnants. Contrairement à beaucoup de nuages qui se déforment en circulant au gré des courants en altitude, le Morning Glory avance de manière constante sans changer de forme et cela, sur des centaines de kilomètres. Le passage de chaque tube nuageux s'accompagne d'un vent soudain au sol, à 40/50 km/h, qui ne dure pas plus de quelques minutes.

Un nuage observable en septembre et octobre

Ils apparaissent au nord de l'Australie, en particulier dans le golfe de Carpentarie, à la fin de l'été et au début de l'automne : septembre et octobre sont les mois les plus propices à leur observation, parfois début novembre également. Pourquoi les Australiens les appellent-ils Morning Glory (« la Gloire du matin ») ? Car ces nuages rouleaux se forment en général à l'aube, mais pas uniquement. Certains ont déjà été signalés en soirée, et même en pleine nuit. Ils ont été décrits pour la première fois en 1942, dans un rapport de pilotes de la Royal Australian Air Force. Leur étude n'a ensuite réellement commencé qu'en 1979 et se poursuit encore aujourd'hui.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura