Phénomène météo extraordinaire : la foudre en boule

Connu sous le nom de foudre globulaire ou plasmoïde par les scientifiques, ce phénomène est décrit dans les textes historiques depuis très longtemps : ces boules lumineuses qui se détachent d'un orage seraient même capables de traverser des fenêtres, des murs ou des avions ! Certains témoignages crédibles décrivent même avoir vu passer des boules de foudre traverser la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Plus encore, la foudre en boule aurait déjà été responsable de morts.

Foudre en boule filmée le 20 juin 2022 en Gironde. © Cédric Dufort et Laurie Orozco

Des témoignages anciens, avant les preuves en images

L'un des premiers témoignages remonte à 1638, lorsque toutes les personnes présentes dans une église en Angleterre auraient vu passer une boule de foudre à travers les vitraux : le bâtiment aurait alors pris feu et plusieurs personnes seraient décédées. En 1753, le savant russe Georg Richmann aurait été frappé par une boule de foudre, et serait mort sur le coup. Dans la littérature, le roman de Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, écrit en 1864, évoque l'observation de foudre en boule lors d'un violent orage en pleine mer. La bande-dessinée Les aventures de Tintin décrit également le phénomène dans plusieurs albums.

Gravure de 1901 illustrant la foudre en boule entrant dans un logement. © Louis Poyet, La Nature
Gravure de 1901 illustrant la foudre en boule entrant dans un logement. © Louis Poyet, La Nature

Regardez l'énorme « boule de feu » qui a traversé le ciel d’Écosse

Avec le développement de la photographie et de la vidéo, la foudre en boule a enfin pu être prouvée, mais toujours pas véritablement expliquée. L'un des rares témoins de ce phénomène extraordinaire en Europe est Bernard Radelet. Il a pu immortaliser l'apparition de foudre en boule sur un cliché particulièrement net le 13 août 2015 à Jemeppe-sur-Meuse, en Belgique.

Alors que la situation météo était classique en Belgique avec une dégradation orageuse plutôt commune pour ce mois d'août, Bernard Radelet explique qu'il a repéré le phénomène sur plusieurs de ses photos : « Je suis parti...

> Lire la suite sur Futura