Un phénomène exceptionnel ? Un danger pour les habitants ? Quatre questions sur le volcan sous-marin découvert à Mayotte

franceinfo
Le volcan, d'une hauteur de 800 mètres, a été découvert en mai à une profondeur de 3 500 mètres sous la mer.

Le volcan sous-marin découvert en mai au large de Mayotte n'a pas encore livré tous ses secrets. Une troisième mission d'investigation va débuter mi-juillet pour tenter d'en savoir plus sur ce phénomène exceptionnel. S'il suscite l'excitation des scientifiques du monde entier, ce volcan génère une certaine inquiétude parmi les habitants du département français, qui s'interrogent sur l'éventuel danger qu'il pourrait représenter.

1Comment ce volcan a-t-il été découvert ?

Depuis un peu plus d'un an, Mayotte est confrontée à de nombreux séismes. Entre le 10 mai 2018 et le 28 juin 2019, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) y a comptabilisé pas moins de 1 931 séismes de magnitude supérieure à 3,5 sur l'échelle de Richter, soit une moyenne de quatre à cinq tremblements de terre par jour. Parmi eux, 539 étaient de magnitude supérieure à 4, et 32 ont dépassé la magnitude 5.

Situés en mer, regroupés à une dizaine de kilomètres à l'est de Petite-Terre, l'une des deux îles de l'archipel, ils forment ce qu'on appelle un essaim de séismes. Un phénomène inexpliqué qui a poussé les autorités à l'étudier. Une mission scientifique, intitulée Mayobs et regroupant de nombreux organismes de recherche (CNRS, BRGM, Instituts de physique du globe de Paris et Strasbourg, Ifremer...) s'est notamment rendue sur place à bord du navire Marion Dufresne. Les premières observations, dévoilées en mai dernier, ont mis en évidence la naissance d'un volcan sous-marin (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi