Pfizer prévoit de vendre 36 milliards de dollars de son vaccin anti-Covid en 2021

·1 min de lecture

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a encore revu à la hausse mardi ses prévisions de ventes annuelles pour son vaccin anti-Covid, dopées par les recommandations d'une troisième dose dans certains pays et les autorisations attendues pour les enfants.

Le laboratoire prévoit désormais d'écouler pour 36 milliards de dollars, ou 2,3 milliards de doses, du produit qu'il a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech sous le nom de Comirnaty. Pfizer anticipait en début d'année d'en vendre pour 15 milliards de dollars, une prévision relevée à 26 milliards en mai puis 33,5 milliards en juillet. Les ventes pourraient ensuite se tasser.

Pfizer creuse l'écart avec Moderna et les autres

Même si le groupe a "les capacités pour produire 4 milliards de doses en 2022", Pfizer mise pour l'instant sur la distribution de 1,7 milliard de doses l'an prochain pour "environ 29 milliards de dollars", a indiqué le directeur financier Frank D'Amelio lors d'une conférence téléphonique. Il a toutefois souligné que les prévisions seront actualisées en fonction des commandes et souligné que les ventes devraient continuer à représenter une source "importante" de revenus après 2022.

Pfizer et BioNTech, qui partagent les profits, ont produit jusqu'à présent 2,6 milliards de doses, a précisé le PDG Albert Bourla. Ils prévoient de fabriquer au total 3 milliards de doses cette année, dont "au moins un milliard sont destinés aux pays à faibles et moyens revenus", a aussi indiqué Albert Bourla...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles