Pfizer, AstraZeneca, Moderna : pourquoi ces milliers de créneaux de vaccination disponibles ?

·1 min de lecture

D'après les différentes plateformes en ligne pour faciliter la prise de rendez-vous, des milliers de créneaux seraient disponibles, ouverts à la vaccination, sans pour l'instant trouver preneur. Problème d'organisation ou pénurie de patients ?

Les chiffres sont vertigineux. Dans un centre de vaccination à Nantes, 2 346 créneaux seraient disponibles pour permettre à des patients de recevoir une injection Pfizer contre le Covid-19. Du côté de la petite ville de Mazamet, en Occitanie, au moins 1 328 places sont libres pour se faire piquer - là encore au Pfizer. En région parisienne, 1 042 rendez-vous sont également ouverts aux patients à Villeneuve-Saint-Georges. Ces nombres ne sont que la partie émergée de l'iceberg. Ce mardi 28 avril, en milieu d'après-midi, au moins 222 000 créneaux de vaccination étaient disponibles, selon la plateforme bénévole Vite ma dose de Vaccin !, qui les recense. De quoi faire réagir Guillaume Rozier, à l'origine de l'initiative, également fondateur du site CovidTracker.Plus de 233 000 créneaux sont ouverts à la vaccination dans 654 centres sur toute la France. Faites passer le mot, partagez @ViteMaDose_off autour de vous. L’adresse est simple : https://t.co/EgjZ488Yl2. On ne vend rien, on n’y gagne rien. À part optimiser la campagne vaccinale. pic.twitter.com/GcydFrk6pV— GRZ (@GuillaumeRozier) April 27, 2021 Mais cette tendance ne se limite pas non plus aux centres de vaccination : plusieurs petites pharmacies d'officine, inoculant...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Vers une hausse du prix des vaccins ? "Pfizer a une énorme marge de manoeuvre"

"L'excellente réputation du Pfizer lui fait de l'ombre" : un vaccin Moderna boudé par les patients ?

Exportations de vaccins : "Les nouvelles règles facilitent le blocage de doses Pfizer par l'UE"

7ème dose du vaccin Pfizer : inquiétude de médecins sur une pénurie de seringues

"Pas de procès d'intention à Pfizer" : le Medef donne un totem d'immunité à Big Pharma