"On peut rire de tout à condition d'avoir du talent" : Roselyne Bachelot dézingue l'ex-humoriste de "Télématin"

Une pastille humoristique qui n'en finit plus de susciter des réactions. La semaine dernière, une nouvelle humoriste de "Télématin" sur France 2, Alexandra Pizzagali a créé la polémique en consacrant sa première chronique à l'auteur de l'attentat de Nice, le jour de l'ouverture du procès. "Amateur de salsa et de musculation, pour l'instant pardonnez-moi mais ça ressemble beaucoup à mon homme idéal", avait-elle par exemple lancé, tout en comparant le terroriste à un "petit Ricky Martin de la Côte d'Azur".

Le jour-même, France Télévisions avait présenté ses excuses aux téléspectateurs, tout comme Thomas Sotto dès le lendemain. Et ce week-end, un cadre du service public a annoncé à nos confrères de "Var matin" qu'Alexandra Pizzagali ne reviendra pas dans "Télématin".

Invitée du "Buzz TV" de "TV Magazine", Roselyne Bachelot, qui a retrouvé son fauteuil dans les "Grosses têtes" en cette rentrée, a été invitée à réagir à cette séquence. Et l'ex-ministre de la Culture, réputée pour son humour, a condamné sans détour le sketch de "Télématin". A la traditionnelle question "Est-ce-qu'on peut rire de tout ?", elle a répondu : "Oui, à condition d'avoir du talent".

"C'était particulièrement maladroit"

Et d'ajouter : "Là, il n'y en avait pas et c'était particulièrement maladroit sur une chaîne du service public à une heure de grande écoute". Pour elle, Alexandra Pizzagali n'était pas à sa place ce jour-là :...

Lire la suite


À lire aussi

Anna Cabana dézingue Gérard Filoche : "Soit vous êtes un imbécile, soit vous êtes un salaud !"
Primaire de la gauche : Thomas Clay dézingue la "prétendue journaliste" qui a voté quatre fois
Lens/Lille : Daniel Riolo dézingue le choix d'Amazon de ne pas diffuser les images des incidents