Peut-on guérir du psoriasis ?

© Pixabay

Entre 2 et 3 % des Français souffrent de cette inflammation chronique de la peau qui entraîne un emballement de la prolifération des kératinocytes, les cellules de l’épiderme : le psoriasis… Au lieu de se renouveler en vingt-huit jours, ces cellules le font en une semaine et se détachent sous forme de pellicules blanches. L’origine de cette réaction inflammatoire excessive n’est pas encore bien comprise. Il semble que les facteurs génétiques jouent un rôle important. Des facteurs environnementaux tels que le stress, les chocs émotionnels, la fatigue ou encore certains médicaments comme les bêta-bloquants ou le lithium ont aussi été identifiés comme favorisants. Ils expliquent probablement le déclenchement des poussées par lesquelles la maladie progresse.

Cette pathologie présente des degrés de gravité extrêmement variables d’une personne à l’autre, certaines n’ont que quelques lésions discrètes qui régressent spontanément entre deux poussées, tandis que d’autres souffrent de plaques étendues, provoquant des démangeaisons intenses avec des répercussions esthétiques et psychologiques importantes. Chez un quart des malades, l’emballement du système immunitaire provoque une atteinte articulaire, le rhumatisme psoriasique, plus fréquent chez les femmes.

Le traitement est généralement local. On applique sur les plaques des anti-inflammatoires, corticoïdes et/ou dérivés de la vitamine D, sous forme de lotion, crème ou pommade selon l’endroit. Ils agissent en traitement d’attaque contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“L’homme le plus sale du monde” est décédé à l’âge de 94 ans
Comment savoir si on est HPI ?
Mâcher du chewing-gum pour se protéger des virus
Quels sont les cinq organes vitaux du corps humain ?
Dépistage du cancer du sein : quatre conseils pour s’auto-examiner