Peut-on changer sa personnalité ?

© Pixabay

« À mon âge, tu ne me changeras plus ! » Cette phrase courante repose sur un postulat : notre caractère resterait stable dans le temps. Une constance plutôt utile. En effet, comment pourrait-on nouer des relations ou, dans le monde du travail, embaucher un candidat si son caractère se modifiait d’une semaine à l’autre ? En réalité, notre personnalité évolue, au gré des circonstances notamment. « L’environnement nous contraint, et tant mieux, à télécharger des petites 'applis' comportementales pour nous adapter et étendre notre palette opérationnelle », explique Marie-Noëlle Borel, cofondatrice de l’Institut de la personnalité. De plus, cette dernière se modifie avec l’âge. L’équipe de la professeure Rodica Damian (université de Houston, États-Unis) a recontacté les 1795 participants d'une enquête de personnalité des années 1960 – ils étaient alors adolescents– pour leur soumettre à nouveau une batterie de questions. « Nous avons constaté que 58% des participants étaient devenus plus consciencieux, 30% plus stables émotionnellement, mais aussi plus chaleureux et plus empathiques en vieillissant », raconte la chercheuse. Jusqu’à 70 ans, plus nous avançons en âge, plus les changements sont lents. Ensuite, l’évolution s’accélère, sans doute en raison du déclin de la santé. » En parallèle, nous devenons également moins extravertis et moins ouverts aux nouvelles expériences (même si 70% le restent). Sans surprise, c’est lors du passage de l’adolescence à l’âge adulte, en vertu du « (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hérite-t-on plus de notre père ou de notre mère ?
Peut-on utiliser son smartphone par temps d'orage ?
Voit-on vraiment sa vie défiler avant de mourir ?
Que peut-on voir pendant les nuits d'août ?
Pourquoi a-t-on tant besoin de lithium ?