Peut-on changer de personnalité ?

© Flickr

Un enfant hyperactif qui devient contemplatif, une pile électrique qui embrasse la carrière de prof de yoga, un timide maladif qui finit par galvaniser les foules grâce à son charisme… C’est possible, mais rare. Selon les spécialistes, la personnalité reste assez stable tout au long de la vie. En 2006, une étude menée sur 800 personnes ayant passé un test à 10 ans puis à 50 ans a montré que l’extraversion et le caractère consciencieux évoluent peu entre ces deux âges. En revanche, comme l’ont mis en lumière d’autres chercheurs, au fil de l’existence nous sommes moins poussés au conformisme, moins ouverts à la découverte de nouveaux horizons. Logique !

Les grandes tendances dépendent aussi du genre. Selon les travaux de Christopher Soto, professeur de psychologie à l’université Colby (Maine), menés en 2011 auprès d’un million de personnes de 10 à 65 ans, filles et garçons présentent le même niveau de névrosisme (colère, timidité…) à 10 ans. Ce trait augmente chez les filles jusqu’à 17 ans, puis reste stable jusqu’à 30 ans avant de diminuer nettement. Côté garçons, il décline jusqu’à 20 ans, se maintient jusqu’à 50 ans puis chute à nouveau.

De nombreux autres facteurs peuvent bouleverser la personnalité. Par exemple, un enfant anxieux ne développera pas la même stabilité émotionnelle si l’environnement dans lequel il grandit est rassurant (parents, école) ou s’il est instable. Mais une fois la personnalité construite, ce sont surtout les coups durs (décès de proches, accidents) qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous n’aurez peut-être bientôt plus besoin d'ordonnance pour consulter ces soignants
Covid : l'infection peut provoquer des hémorragies cérébrales fœtales
Dette de sommeil : ce n'est pas la sieste du week-end qui va la rattraper !
Quel pain faut-il privilégier quand on a le syndrome de l'intestin irritable ?
Préservatif : comment se protéger quand on est allergique au latex ?