Peut-on apprendre à déchiffrer les hiéroglyphes ?

Pixabay.com

Apprendre à déchiffrer les hiéroglyphes au XXIe siècle présuppose de se plonger dans des siècles, voire des millénaires d’histoire afin de s’imprégner de la culture de l’Égypte pharaonique, l’un des royaumes les plus puissants et prospères de l’Antiquité. De l’ordre du sibyllin et de l’occulte pendant un temps excessivement long, le déchiffrement de l’écriture hiéroglyphique égyptienne connut une avancée significative dans la première partie du XIXe siècle grâce aux travaux réalisés par l’égyptologue français Jean-François Champollion, qui parvint à percer le mystère des hiéroglyphes en utilisant une copie de la fameuse Pierre de Rosette.

La question de la pertinence du déchiffrement des hiéroglyphes à une époque ultra-moderne qui laisse de moins en moins de place aux vestiges du passé peut légitimement se poser : à quoi bon apprendre à déchiffrer l’écriture hiéroglyphique des Égyptiens, une langue vieille de plus de cinq mille ans et guère usitée aujourd’hui ? En premier lieu, pour entretenir l’Histoire et préserver un héritage culturel ô combien riche et important lorsque l’on parle de la civilisation égyptienne. De même, la maîtrise des hiéroglyphes peut toujours servir les causes actuelles telles que l’archéologie ou les nouvelles découvertes à venir. Enfin, par passion tout simplement, connaître les hiéroglyphes permettra aux férus d’Antiquité de s’immiscer un peu plus dans la civilisation des pharaons, de Séti 1er au grand pharaon Ramsès II.

De nombreuses informations en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand les Incas ont-ils disparu ?
Connaissez-vous les trois plus grand fêtards de l'Histoire ?
Pourquoi les reines sont-elles plus sanguinaires que les rois ?
Funérailles : comment s'organisaient les obsèques des rois ?
Les Mochicas étaient-ils des obsédés sexuels ?