"Peut-être que les victimes sont trop consentantes ?" : quand Carla Bruni évoque le #MeToo dans la musique

·1 min de lecture
![CDATA[JACOVIDES-BORDE-MOREAU]]

En 2017, plusieurs actrices dont Rose McGowan ou encore Ashley Judd ont cédé la voie à un hashtag devenu mouvement planétaire : #MeToo. Mais si le cinéma et même la mode ont été frappés de plein fouet par cette levée de bouclier féministe, le monde de la musique, lui, y a été imperméable. "Il n'y a pas eu de #MeToo dans la musique", résume ainsi Carla Bruni-Sarkozy dans les colonnes du magazine Paris Match ce jeudi 13 janvier, "ça ressemble bien au monde de la musique." La chanteuse accompagne ses propos d'un rire. Un rire jaune ? "Il doit pourtant y avoir des prédateurs comme dans les autres milieux. Je ne sais pas pourquoi cela n'est jamais sorti", a-t-elle poursuivi.

L'ex-Première dame glisse alors un commentaire plein d'ironie, laissant sans doute croire qu'elle en sait bien plus qu'elle ne le fait paraître. "Peut-être que les victimes sont trop consentantes ?", a-t-elle ajouté. Mais s'il faudra peut-être attendre avant que le mouvement #MeToo ne s'implante dans le monde musical, Carla Bruni-Sarkozy estime et espère que cette mobilisation "intimide désormais les prédateurs." Elle laisse cependant place au doute : "je ne sais pas si ça va marcher. Et peut-être qu'il protège un petit peu les plus fragiles."

Carla Bruni : "je n'ai jamais subi d'agression"

Cependant, si certains estiment que le harcèlement de rue - comme le sifflement d'une femme de la part d'un individu qu'elle ne connaît pas - est un acte à condamner, Carla Bruni-Sarkozy, elle, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean-Pierre Bacri : qui était Alexandra, sa dernière compagne ?
Jean-Paul Belmondo : "une vente inestimable", comment son clan s'est séparé de son appartement
Nora Hamzawi dans l'embarras : une anonyme a vomi durant l'un de ses spectacles
Guillaume Genton : le chroniqueur de TPMP a été en couple avec une femme à la particularité très gênante
Thomas Isle : ses confidences très touchantes sur sa femme Carole Tolila et leurs deux enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles