"Peut-être que j'ai apporté une sensibilité littéraire à la présidence" : Barack Obama évoque les livres qui l'ont nourri

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Le premier tome des mémoires de Barack Obama, Une terre promise, vient de sortir ce 17 novembre chez Fayard. A cette occasion, l'ancien président a accordé une longue interview à France 2. Mais plutôt que s'adresser à des journalistes politiques il a répondu aux questions de François Busnel, journaliste littéraire (La Grande Librairie, France 5) et connaisseur de l'Amérique. Une manière de souligner ce lien indéfectible qu'il entretient avec la littérature. Les livres et leurs auteurs sont d'ailleurs présents très vite et dans une grande partie de l'entretien. Une figure émerge entre tous, Toni Morrison, l'écrivaine prix Nobel de la littérature était une proche de l'ancien président.

La figure tutélaire de Toni Morrison

"J'ai eu un grand privilège de fréquenter Toni Morrison. L’un des avantages d'être président, c’est de rencontrer des personnes que vous avez idolâtrées", confie Barack Obama, ému, après avoir vu un passage d'une interview avec la célèbre écrivaine afro-américaine décédée en aout 2019. Cette dernière l'avait alors décrit comme un homme "très au-dessus de qui que ce soit d'autre" par son intelligence et son humanité.

L'ancien président des Etats-Unis n'en est que plus flatté et rappelle l'influence qu'a eu cette femme dans sa (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi