"On peut être handicapé et sexy" : deux Françaises participent au concours Miss Monde fauteuil roulant

Louis San
"On peut être handicapé et sexy" : deux Françaises participent au concours Miss Monde fauteuil roulant

La finale de la première édition de Miss Monde fauteuil roulant (Miss Wheelchair World) a lieu, samedi 7 octobre, à Varsovie (Pologne). L'événement entend "changer l'image des femmes handicapées", est-il écrit sur le site du concours (en anglais). Vingt-quatre candidates sont en lice. Parmi elles, deux Françaises. Franceinfo les a rencontrées.

Sandrine Ciron, la passionnée de mode qui "adore les nouveaux défis"


Sandrine Ciron, 35 ans, est infirme moteur. Lorsqu'elle est née, le cordon ombilical s'est enroulé autour de son cou, la privant d'oxygène, raconte-t-elle à franceinfo. Des explications qu'elle livre sans la moindre gêne : "Pour moi, mon handicap n'est pas une faiblesse, mais une force", lance-t-elle comme un slogan.

Sa participation à ce concours n'est pas étonnante. Elle porte exactement le même combat. Cette habitante d'Evry (Essonne) a lancé, il y a cinq ans, un blog de mode baptisé "Fashion Handi".

Je voulais montrer que l'on peut être en situation de handicap mais également fashion, sexy et tendance.

Sandrine Ciron, présidente de l'association Fashion Handi

à franceinfo

Depuis, le site a grossi et elle a fondé une association du même nom. Sandrine Ciron travaille de façon acharnée pour qu'elle se développe, ne prend "qu'une semaine de vacances par an", a organisé un premier défilé de mode en 2014, un deuxième en 2016 et a déjà noué des partenariats sur des défilés "professionnels", souligne-t-elle.

En août, sur Facebook, elle apprend l'existence du concours Miss Wheelchair World. Comme elle "adore les nouveaux défis", elle envoie sa candidature. L'ensemble est expédié dans les "deux ou trois derniers jours" avant la date limite, mais elle est sélectionnée et compte porter son message à une autre échelle.

Mon objectif, ce n'est pas de faire du mannequinat pour faire du mannequinat, (...) Lire la suite sur Francetv info

"Si on veut s'en sortir, il nous faut ces indemnisations" : producteurs de foie gras et élus se mobilisent dans les Landes
Boulangerie : derrière le buzz d'une vidéo, un boulanger veut défendre le savoir-faire français
Journée mondiale de la paralysie cérébrale : "Il faut redonner les rênes aux personnes en situation de handicap"
L'invitée du Soir 3 : Françoise Laborde
Santé : 11 millions d'aidants en France

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages