"Peut-être que Emmanuel Macron et Édouard Philippe se disent qu'ils ont été nuls": une élue LR défend Didier Raoult

Le professeur Didier Raoult n’en finit plus de diviser les Français et la classe politique. Faut-il ou non soigner les malades du coronavirus avec son traitement à base de chloroquine ? L’urgence de la situation, et le nombre de morts qui grandit chaque jour, doit-il faire oublier tout le processus nécessaire à la mise en circulation d’un médicament ? Valérie Boyer, députée Les Républicains, a tranché.

«On s'occupe de critiquer une sommité mondiale qui a trouvé un traitement pour le Covid-19, jusqu'à preuve du contraire, plutôt qu'à regarder la situation dramatique dans laquelle nous a mis le gouvernement» s’étonne dans Le Figaro l’élue des Bouches-du-Rhône. Elle ajoute : « Pendant qu'on critique Raoult, on fait perdre du temps aux malades ».

Valérie Boyer s’estime bien placée pour parler du remède du professeur Raoult puisqu’elle est elle-même malade du coronavirus et qu’elle suit depuis le 17 mars le traitement tant décrié. Comme son état semble s’améliorer, elle se demande pourquoi le médicament n’est pas donné systématiquement à tous les malades du Covid-19. « Peut-être que le chef de l'État et le Premier ministre se disent qu'ils ont été nuls sur les masques et sur les tests, et qu'ils n'ont pas envie d'être nuls sur le traitement» s’interroge Valérie Boyer qui réclame au plus vite les résultats des essais cliniques.

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Didier Raoult conseille Emmanuel Macron dans l'ombre depuis des semaines
PHOTO - Lara Fabian, confinée, rend hommage à sa maman morte il y a un an
Un acteur de Star Wars meurt du coronavirus dans de terribles circonstances
VIDÉO - Ce jour où Pierre Bénichou s'est moqué de Jacques Chirac, dans une colère noire
Michel Boujenah, contaminé par le coronavirus, va mieux : "Je lui ai niqué son compte"