Peur du viol, des violences... Ces Ukrainiennes témoignent de leurs angoisses durant l'occupation russe

En Ukraine, de plus en plus de cas de viols et de tortures émergent selon les autorités ukrainiennes et des organisations des droits de l'homme, notamment depuis la découverte du massacre de Boutcha dans la région de Kiev. Des centaines de cas selon le président Zelensky, mais impossible de donner pour le moment des chiffres précis. Dans les villes désormais libérées, certaines femmes nous expliquent comment elles ont vécu ces semaines dans l'angoisse de subir des violences de l'armée russe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles