Peugeot : retour sur les éditions spéciales Roland-Garros

Peugeot : retour sur les éditions spéciales Roland-Garros
![CDATA[]]

Si Peugeot est partenaire de Roland Garros dès 1984, il faut attendre cinq années de plus pour voir la première lionne dotée de la finition rendant hommage à l’un des plus célèbres tournois de tennis de la planète. La première de la longue lignée est une 205 basée sur la version XS, reconnaissable à sa peinture verte métallisée, son toit ouvrant et ses jantes en alliage. Au même moment, apparaîtra une 405 break Roland Garros qui ne rencontrera pas le même succès. À la 205 succédera la 106 en 1993 ou encore la 306 qui positionnera la finition dans le haut de gamme avec un équipement pléthorique, dont une superbe sellerie en cuir/tissu.

N°1 mondial, cheveux au vent !

Mais l’édition spéciale Roland Garros a surtout été applaudie quand elle s’associait aux cabriolets Peugeot, sublimés et particulièrement élégants dans cette version sentant bon la terre battue. Après la 205 limitée à 1 000 exemplaires en 1990, le lion va réaliser un coup de maître avec la magnifique cabriolet 306 dont la ligne est signée Pininfarina. Il s’agit assurément du plus beau modèle de la lignée qui proposera une superbe couleur vert Grand Chelem associée à des sièges en cuir beige. Cette glorieuse tradition ne restera pas sans suite puisque la très réussie 206 CC sera honorée au début du troisième millénaire, tout comme la 207 CC et la 308 CC.

En bas de classement

D’autres modèles, moins élégants ou moins réussis, ont également eu droit à la griffe Roland Garros. Plusieurs breaks, dont la 306, la 406 et la 307, seront floqués de la célèbre finition spéciale. Moins connue que dans sa version CC, la Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles