Peugeot 405 T16 (1993) - Une icône sobre, mais efficace !

fr.info@motor1.com (Khalil Bouguerra)
·2 min de lecture
Peugeot 405 T16 (1993)
Peugeot 405 T16 (1993)

La Peugeot qui a raflé plusieurs titres.

Certaines voitures sont passées sous les radars. Ce ne sont pas des flops, mais elles sont restées assez discrètes auprès du grand public. Ce sont généralement des voitures qui s'adressent à quelques passionnés aguerris.

La Peugeot 405 a été produite entre 1987 et 1997. Non, elle n'est pas connue pour ses velléités sportives, mais il faut se méfier d'elle lorsqu'elle porte le chiffre "16". Vous vous souvenez peut-être de la Peugeot 405 Mi16 que nous vous avons présentée sur Motor1.com. Aujourd'hui, nous voulons évoquer une autre version qui est sortie un peu plus tard. Voici la Peugeot 405 T16.

Jusqu'à 220 ch

Cette berline de sport était équipée d'un moteur turbo (Garrett VAT 25) 2 litres 16V de type XU10J4TE. On retrouvait également un refroidisseur à eau et une injection séquentielle Magneti-Marelli AP. La puissance du moteur était de 196 ch. Elle est passée à 220 ch grâce à une pression de suralimentation de 1,3 bar.

Peugeot 405 T16 (1993)
Peugeot 405 T16 (1993)

La Peugeot 405 T16 pouvait accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 7 secondes. Elle était capable de filer à 235 km/h en vitesse de pointe. Pour couronner le tout, elle était dotée d'une transmission intégrale. Ainsi, 53% du couple était transmis à l'avant, le reste était envoyé à l'arrière.

Sobre et efficace

La Peugeot 405 T16 était élégante et sobre. Elle a hérité des boucliers de la Peugeot 405 Mi16, mais elle avait un spoiler différent et plus aérodynamique. Au lieu des jantes de 15 pouces, la T16 avait des jantes de 16 pouces à cinq rayons. Elle bénéficiait également d'un lave-phare de série ; un summum à l'époque.

Peugeot 405 T16 (1993)
Peugeot 405 T16 (1993)

Au total, Peugeot a produit 1046 Peugeot 405 T16. Pour la petite anecdote, 46 exemplaires ont été livrés à la gendarmerie. En 1988 puis en 1989, la Peugeot 405 T16 (pilotée par Ari Vatanen et Robby Unser) a brillé à la course de cote la plus célèbre au monde : Pikes Peak. Cette version revendiquait tout de même 600 ch. La Peugeot 405 T16 a aussi fait parler d'elle lorsque Ari Vatanen a décroché deux Paris-Dakar en 1989 et 1990 avec la version Grand Raid.

Sur le même sujet