Un peu de virtuel pour une envie de voyage bien réelle

Innovation - La réalité virtuelle (VR) s’invite depuis quelques années chez les professionnels du tourisme, agences de voyages, tour-opérateurs, etc.

Innovation - La réalité virtuelle (VR) s’invite depuis quelques années chez les professionnels du tourisme, agences de voyages, tour-opérateurs, etc.

Faut-il que le voyage soit virtuel pour paraître plus réel ? Depuis quelques années, la réalité virtuelle se fait une place dans les agences de voyages, chez les tour-opérateurs et autres acteurs du domaine du tourisme. Ainsi qu’au

salon mondial du tourisme de Paris, dont l’édition 2019 se tient jusqu'à lundi 17 mars à

Paris Expo, porte de Versailles, à Paris.

« De plus en plus de stands proposent de la réalité virtuelle en tant qu’outil pour mettre en valeur un territoire, témoigne Marianne Chandernagor, la directrice du salon, qui cite parmi les exposants

Ushuaia TV, le tour-opérateur

Bucket List Adventures,

le ministère des Armées ou l’entreprise de location de voiliers et d’organisation de croisières à la voile

GlobeSailor.

« Les brochures, ça ne sert plus à rien »

Son PDG et fondateur, Olivier Albahary, résume le sentiment des professionnels du tourisme que nous avons interrogé sur le sujet : « Aujourd’hui, venir sur un salon avec des flyers et des brochures, ça ne sert plus à rien. » Dans un espace dédié du salon, l’entreprise a placé « deux casques de réalité virtuelle » qui emmèneront les volontaires « en croisière

Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Les Français en vacances à l’étranger, ça donne quoi niveau image?
La marche, une façon de prendre son temps pour voyager
Le tour du monde est-il devenu une expérience banale?