Peu de vaccinés et des cas de Covid-19 en hausse : le Japon s'inquiète à 100 jours des Jeux olympiques de Tokyo

·1 min de lecture

Faut-il y voir un mauvais présage? Le relais de la flamme olympique dans la ville de Matsuyama, au sud-ouest du Japon, a été annulé ce mercredi en raison de la situation sanitaire. La semaine dernière déjà, l'ensemble du département d'Osaka avait été contraint d'organiser ce rituel sans public, alors que l'épidémie s'intensifie dans l'archipel. A 100 jours du début des Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent se tenir du 23 juillet au 8 août, l'inquiétude grandit dans tout le pays.

Des variants et peu de vaccins

Avant l'automne 2020, le Japon avait été plutôt épargné par les grandes vagues de Covid-19, et il dénombre moins de 10.000 victimes de l'épidémie. Mais dès la fin octobre, l'archipel a dû affronter une hausse de l'épidémie plus importante. Elle a culminé début janvier avec plus de 6.000 cas quotidiens, en moyenne, un nombre néanmoins très en deçà des vagues européennes et américaines, notamment au regard des 124 millions d'habitants que compte le Japon. Après une forte baisse des cas jusqu'à début mars, l'épidémie est repartie depuis quelques semaines.

L'inquiétude est d'autant plus grande que les variants plus contaminants et potentiellement plus dangereux du virus sont davantage présents au Japon depuis plusieurs semaines. L'archipel teste peu, ce qui empêche d'avoir un tableau précis de la situation, mais les campagnes menées dans plusieurs grandes villes du pays permettent d'en avoir un avant-goût. Le Japan Time écrit ainsi que sur les tests menés par le gouvernement...


Lire la suite sur LeJDD