Peu téléchargée et coûteuse, l'appli StopCovid jugée d'une utilité sanitaire ''bien négligeable''

Maïwenn Bordron, franceinfo
·1 min de lecture

Le taux de reproduction du coronavirus repart à la hausse dans de nombreuses régions de France. Pour lutter contre l'épidémie, le gouvernement va rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos dès la semaine prochaine. Autre mesure de prévention préconisée : l'application StopCovid. Elle a été lancée début juin par le gouvernement, elle se télécharge sur les téléphones portables et permet aux utilisateurs qui découvre qu'ils sont contaminés de prévenir anonymement les autres utilisateurs qu'il a croisés récemment.

Téléchargée par à peine plus de 3% de la population

Le succès n'est pourtant toujours pas au rendez-vous : seuls 2,3 millions de Français l'ont téléchargée, plus d'un mois après sa mise en service, selon la Direction générale de la santé. C'est 400 000 téléchargements de plus en trois semaines mais cela reste peu : à peine plus de 3% de la population française. Pour que l'application soit efficace, les experts préconisent qu'elle soit téléchargée par 20% de la population française.

Combien de personnes ont installé puis désinstallé StopCovid ? Combien ont utilisé l'application après avoir été contaminées, pour prévenir les personnes qu'elles ont croisées ? Difficile d'avoir plus de détails sur le suivi de cette application. Cédric O, le secrétaire d’État au numérique qui a piloté le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi