Un peu plus de la moitié des Français (54%) opposés à l'idée de "travailler plus"

D'après un sondage publié dans Le Journal du Dimanche, dans le cas où les Français seraient amenés à travailler plus, les sondés citent en premier lieu l'abandon des 35 heures (41%).

Une majorité de Français interrogés sur la possibilité de "travailler plus" y sont opposés (54%), selon un sondage Ifop pour le JDD qui montre d'importantes disparités selon les professions, âges ou opinions politiques des répondants.

Interrogés sur l'intention du président de la République, à l'issue du grand débat national, d'évoquer le principe de "travailler plus" en France, 46% des personnes interrogées se disent plutôt (32%) ou tout à fait d'accord (14%), contre 54% qui sont plutôt (28%) ou tout à fait (26%) pas d'accord.

Tandis que 75% des personnes proches de La République en marche et même 84% des répondants proches des Républicains sont d'accord avec l'idée de travailler plus, 62% des sympathisants du Parti socialiste, 65% de ceux de La France insoumise et 67% de ceux du Rassemblement national y sont opposés.

Artisans et commerçants plutôt favorables

Les disparités sont importantes également selon l'âge des répondants. En dessous de 35 ans, 56% sont opposés à l'idée de travailler plus, une proportion sensiblement la même que dans la population de 35 ans et plus (53% contre). Mais les différences s'accentuent au sein de ce deuxième sous-groupe: parmi les 50-64 ans, l'opposition à l'idée de travailler plus grimpe à 65%, tandis qu'à l'inverse parmi les 65 ans et plus, 67% des personnes interrogées sont pour.

Alors que 55% des artisans et commerçants sont favorables...

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :