"On a un peu de la bande-son" de l'ère glaciaire : les chercheurs identifient un instrument de musique d'il y a 18 000 ans

Stéphane Iglésis
·2 min de lecture

Il s'agit d'un gros coquillage, découvert il y a 80 ans au sud de Toulouse, mais les scientifiques l'ont observé de nouveau avec de nouvelles techniques. Ils se sont rendu compte qu'il pouvait produire de la musique.

Il a été découvert il y a plus de 80 ans, dans la grotte de Marsoulas (Haute-Garonne), mais son utilité vient d'être mise au jour. Une équipe de scientifiques du CNRS, du muséum de Toulouse et du musée du quai Branly émet l’hypothèse que ce gros coquillage, de 31 centimètres de long et 20 centimètres de large, était un instrument de musique. Cette conque de l’ère glaciaire a été sortie en 1931. C’est en décidant de réétudier, avec les techniques d’aujourd’hui, tous les objets de ce site, que les scientifiques toulousains ont eu l’idée de souffler dedans.

"C'est assez étrange de pouvoir souffler là-dedans", raconte Jean-Michel Coure, du département musicologie de l’université Jean Jaurès de Toulouse. Cet instrument original a des qualités propres, en particulier l'épaisseur de sa coquille. Et à l'intérieur, ce n'est pas uniforme, il y a des aspérités, donc ça joue beaucoup sur la couleur particulière, le timbre de la conque."

Chercher des correspondances entre son et images

Cette découverte amène les chercheurs à s'interroger sur des ambiances globales pendant cette période, des fêtes, des rituels... "Il faut travailler sur la relation entre l'image des grottes et le son, explique Carole Fritz, archéologue au CNRS et spécialiste d'art préhistorique. Il se passait forcément des choses, comme des cérémonies par exemple. Le son, que ce soit d'un instrument ou la voix, la résonnance dans une cavité, avait son importance et c'est là-dessus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi