"On est un peu abandonnés dans ce quartier" : à Sedan, comme dans d'autres villes, des habitants se sentent isolés

franceinfo, Matthieu Mondoloni
Selon un rapport de la Fédération nationale des centres sociaux et socioculturels qui a interrogé les habitants de 13 quartiers en France, le sentiment d'abandon est très fort par endroit.

Le quartier de Torcy à Sedan (Ardennes) est une ancienne cité ouvrière coupée par une longue ligne droite. Ici, on compte 3 000 habitants pour un taux de chômage supérieur à 20%, et comme dans d'autres quartiers en France, le sentiment d’abandon et d’isolement est très fort. C’est ce qui ressort du nouveau rapport de la Fédération nationale des centres sociaux et socioculturels rendu public samedi 12 janvier. Il s'appuie sur les témoignages de plusieurs centaines d'habitants de 13 quartiers populaires.

"Ici, il n'y a pas grand-chose à faire"

Dans le quartier de Torcy, les usines et les commerces ont fermé les uns après les autres, malgré la rénovation du quartier débutée il y a près de 15 ans. "Ici, il n'y a pas grand-chose à faire", soupire Valérie. Elle habite dans une petite rue où se trouvent des dizaines de petits pavillons, qui ont remplacé trois grandes tours de 15 étages. Cela fait presque vingt ans que Valérie vit ici, et cette mère de quatre enfants se souvient de ce qu’était son quartier il y a encore quelques années : "Il y avait un marché dans le temps quand il y avait encore les tours. Il y avait une fête foraine qui venait de temps en temps, donc les gens se regroupaient sur la fête foraine. Et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi