« On est un peu à poil » : Emmanuel Macron patine à l'approche de 2022

·1 min de lecture

Pour l'heure, Emmanuel Macron se consacre pleinement à la lutte contre l'épidémie de Covid-19. En apparence du moins. S'il n'a pas l'intention d'évoquer la prochaine élection présidentielle de sitôt, dans l'intimité, "le président piaffe" d'impatience, rapporte Le Monde, qui lève le voile sur une campagne bien plus compliquée qu'il n'y paraît.

Car si Emmanuel Macron est "avide de sortir de cette crise pour se relancer en campagne", sous la Vème République, seuls François Mitterrand et Jacques Chirac sont parvenus à se faire réélire. "Tous les candidats à leur réélection doivent jouer la posture du président au-dessus de la mêlée. Sauf qu’Emmanuel Macron a déjà été élu sur le dépassement politique, ça rend le truc plus compliqué", souffle un vieux compagnon de route. Et d'ajouter, inquiet : "Pour l’instant, on est un peu à poil".

Un enjeu de taille qui n'intimide en rien Emmanuel Macron. Bien au contraire. Alors que d'aucuns pensaient que le chef de l'Etat pourrait imiter ses prédécesseurs en prenant la plume, renouant ainsi avec son rêve d'écrivain, ce dernier serait en réalité "obsédé par sa réélection", confie un interlocuteur régulier à L'Express. Une détermination à toute épreuve qui amuse en coulisses. "L'idée de devenir le premier président à faire deux quinquennats, ça le fait ban...", assurait même un initié le 17 février au Point. En attendant les élections régionales de juin 2021, décisives pour l'avenir du président, la majorité prépare donc le terrain...

Lire la suite sur le site de GALA

Stéphane Rotenberg : qui est sa fille Emma ?
Emmanuel Macron pas proche de ses parents : cette phrase de Brigitte qui en dit long
La princesse Latifa captive : retour sur sa tentative d’évasion digne d’un roman d’espionnage
"Méfie-toi" : Emmanuel Macron mis en garde...
Brooke Shields en béquilles à l’hôpital : l’actrice réapprend à marcher après un accident