Les Petits Meurtres d’Agatha Christie (France 2) Élodie Frenck : "Cet épisode est loufoque et extrême"

·1 min de lecture

Au début de cette nouvelle saison, on retrouve Marlène dans un triste état !

Élodie Frenck : Oui, ce premier épisode est loufoque et extrême. Tout le monde explose et les barrières tombent. Cette série est souvent décalée et hors normes, mais, dans l’épisode de ce soir, chaque personnage vrille. J’avais envie de tremper Marlène dans ce bain-là. C’est l’un des rares souhaits que j’avais émis auprès de la scénariste. Je m’étais déjà demandé ce qui la poussait à se farder autant, à mettre une telle armure pour affronter le monde. Qu’est-ce qu’il se passe quand tout se fissure et qu’elle n’a plus la force d’être Marlène ? La scénariste a été inspirée par mes nombreux questionnements.

Fini, le maquillage, finies, les tenues raffinées ! Ça fait du bien ?

Oui. J’ai pu manger à nouveau à la cantine le midi ! (Rires) Le temps de préparation était forcément moins long. En revanche, il a fallu faire un gros travail de recherche pour être Marlène sans les artifices. Nous avons beaucoup échangé avec la maquilleuse, la coiffeuse et la costumière. Je ne voulais pas que l’on me voie, moi, Élodie. J’avais peur de ne pas y arriver sans le rouge à lèvres : c’est mon nez de clown !

À lire également

Les Petits... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi