« Nos petits-enfants pourraient connaître des niveaux de CO2 que la Terre n'a pas connu depuis 50 millions d’années »

·1 min de lecture

Par le passé, la Terre a déjà connu de multiples changements climatiques. Des changements d’origine naturelle. Mais dont le lien avec la concentration en CO2 dans son atmosphère n’est désormais plus réellement à faire. Et les nouveaux travaux présentés par des chercheurs de l’université de Saint-Andrews (Royaume-Uni) le confirment un peu plus encore.

Les chercheurs ont rassemblé 15 années de données. Des échantillons prélevés sur des carottes de boues retirées des fonds marins. Ils les ont analysés à l’aide de technologies ultrasensibles, les plus performantes du moment. De quoi retracer, de la manière la plus complète à ce jour, les évolutions des niveaux de CO2 dans l’atmosphère au cours de ces 66 derniers millions d’années. En rapprochant ces niveaux de CO2 de quelques événements datés par ailleurs.

Des chercheurs de l'Université de St Andrews (Royaume-Uni) ont retracé les niveaux de CO2 dans l'atmosphère terrestre sur les 66 derniers millions d'années. © Université de St Andrews

Comment le CO2 façonne notre monde

« Si nous permettons à la combustion de combustibles fossiles de continuer à croître, nos petits-enfants pourraient connaître des niveaux de CO2 qui n’avaient pas été observés sur Terre depuis environ 50 millions d’années, une époque où les crocodiles parcouraient l’Arctique », commente ainsi James Rae, chercheur, dans un communiqué de l’université de Saintt Andrews.

La dernière fois dans l’histoire de la Terre que les concentrations en CO2 furent aussi élevées qu'aujourd'hui dans l’atmosphère, suffisamment de glace a fondu pour faire monter le niveau de la mer de 20 mètres. Et des hêtres poussaient en Antarctique. « Le CO2 a déjà transformé le visage de notre planète, et à moins que nous ne réduisions les émissions le plus rapidement possible, il le fera à nouveau. »

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles