La petite Samira, qui a fui son pays pour éviter l'excision, reste en France et son dossier va être réexaminé

1 / 2

La petite Samira, qui a fui son pays pour éviter l'excision, reste en France et son dossier va être réexaminé

"Après étude du dossier par le préfet de police et en lien avec ses services, nous avons demandé que la mesure de transfert ne soit pas exécutée", a tweeté samedi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à propos de Samira, une petite fille ivoirienne de dix ans.

La fillette et son père devaient être expulsés le 12 novembre, à 10h10, vers Venise, conformément au "règlement de Dublin" qui confie l'étude de la demande d'asile au pays d'entrée en Europe, en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi