Une petite fille de 3 ans exclue de la cantine en raison de ses allergies

Lorsque les allergies alimentaires interviennent dans la vie des enfants, cela devient parfois difficile à gérer à l'école. C'est le cas de la petite Amélia, dont les parents, la mairie et son école n'arrivent visiblement pas à trouver une solution pour que la petite puisse manger à la cantine.

Une petite fille peut être exclue de la cantine en raison de ses allergies

Comme beaucoup d’enfants de son âge, la petite Amélia, 3 ans et demi, mange le midi à la cantine de son école. La fillette et ses parents habitent à Lussac, en Gironde. Sa maman s’est rendue compte à la fin du mois de septembre que sa petite fille était victime d' allergies alimentaires . La réaction allergique d’Amélia a été fulgurante : un œdème de Quincke, caractérisé par un gonflement sous-cutané, est apparu après l'ingestion de pistaches et noix de cajou. « Amélia a été admise à l’hôpital de Libourne, puis rapidement vue par un allergologue. […] C’est juste une allergie. […] Il y a un dispositif à mettre en place pour qu’elle ne soit pas exclue de la cantine » confie sa maman, selon le site du journal Sud-Ouest. Mais cette option ne semble pas si simple à mettre en place...

Des solutions compliquées à trouver

La mairie de Lussac propose deux solutions au problème : soit les parents d'Amélia lui préparent un panier-repas, soit la petite fille devra manger à domicile. Des solutions compliquées à mettre en place pour les parents : « Je ne peux pas travailler et préparer tous les repas ou revenir à Lussac pour le déjeuner » explique papa. Un accord a donc été passé entre le médecin scolaire, le directeur de l’école et le cuisinier pour mettre en place un projet d’accueil (...)

Lire la suite de l'article sur Magicmaman.com

Les mamans nées prématurément ont plus de risques d'accoucher avant terme
Le médicament Cytotec, utilisé pour déclencher l'accouchement, retiré du marché
Grossesse : la pollution entrainerait des dommages cérébraux chez le foetus
Le premier bébé français issu d'une vitrification ovocytaire est né !
Pour suivre l'actualité des futures et jeunes parents, inscrivez-vous à nos newsletters

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages