La Petite femelle (France 2) - Lucie Lucas : "J’avais peur de tourner des scènes intimes"

·1 min de lecture

Comment décririez-vous Pauline Dubuisson ?

Lucie Lucas : C’est une femme dont le parcours de vie a été difficile (elle a été tondue à la Libération pour avoir couché avec des Allemands et a traîné toute sa vie une mauvaise réputation, ndlr). C’est aussi une féministe et l’une des très nombreuses victimes de la misogynie ambiante.

Comment vous êtes-vous préparée pour ce rôle ?

D’abord, j’ai lu le livre de Philippe Jaenada, La Petite Femelle (Julliard). J’ai tout de suite eu peur de trahir la vraie Pauline Dubuisson, que l’on a fait passer pour ce qu’elle n’était pas. Mais, au-delà du jeu, il y avait un hommage à lui rendre.

À lire également

Lucie Lucas : "Pas question pour moi de faire du Clem pour faire du Clem" (TF1)

Vous avez confié que cette aventure avait changé votre vie. Pouvez-vous nous dire en quoi ?

Je n’étais jamais allée aussi loin. Je me suis transformée. Sur le tournage, je ne dormais que quatre heures par nuit et je prenais des douches glaciales. J’avais une force en moi que je n’avais jamais eue.

Avez-vous immédiatement accepté ce rôle ?

J’avais peur de deux choses : trahir le personnage et, plus trivialement, tourner des scènes i... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi