Petite enfance : les astuces d'un réseau de crèches pour pallier la pénurie de personnel

Le secteur de la petite enfance est en souffrance. Confrontées à un manque criant de personnels , de nombreuses crèches fonctionnent à flux tendu. De son côté, l'entreprise Babilou Family, à la tête d'un réseau de crèches, parvient à tirer son épingle du jeu grâce à une séries de dispositifs visant à fidéliser ses collaborateurs.

Invité d'Elisabeth Assayag dans La France Bouge , son président Xavier Ouvrard a détaillé toutes ces spécificités : "On a la chance d'avoir une entreprise qui fonctionne sur le temps long. Babilou a des parcours d'intégration, de formation et de développement interne. On diplôme 200 personnes par an qui évoluent dans l'entreprise", indique-t-il.

>> LIRE AUSSI«On a eu qu'une candidature» : dans les crèches, le personnel qualifié se fait rare

Pour ce faire, l'entreprise Babilou a acquis un établissement scolaire dans le XVe arrondissement de Paris. "C'est une école qui allait mal et ç'a été beaucoup de travail pour la redresser et la mettre dans une dynamique différente. Mais je tiens beaucoup à cet exemple-là parce que les entreprises demandent toujours plus à l'État et il faut que l'État fasse plus pour notre métier, c'est une réalité. Mais elles doivent aussi prendre leur part et nous, nous avons décidé d'investir dans ce secteur", explique Xavier Ouvrard.

Dialogue social, salaires et temps de travail

Un personnel formé directement par Babilou et pour lequel il est nécessaire d'assurer des conditions de travail décentes. "Il ne faut pas ...


Lire la suite sur Europe1