Une petite Afghane hissée en dehors du chaos de l'aéroport de Kaboul

·2 min de lecture

Une vidéo, montrant un soldat américain prendre une petite afghane dans ses bras à l’aéroport de Kaboul, a été diffusée mardi sur les réseaux sociaux.

La scène est bouleversante. Une vidéo, montrant un soldat américain prendre une petite afghane dans ses bras, par-dessus un mur de l’aéroport de Kaboul, a été diffusée mardi par l’association Rise to Peace. Le court extrait dénote une nouvelle fois du chaos régnant en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans. La situation de cette enfant n'a pas été précisée. On ignore si elle était accompagnée de sa famille ou si ses parents tentaient de lui faire quitter le pays.

Des milliers de personnes essayent de fuir, provoquant d’immenses marées humaines aux abords de l’aéroport international. Sur une autre vidéo, des hommes et des femmes, brandissant passeports et autres documents d’identité pour tenter de monter à bord d’un des avions quittant le pays, ont été filmés. Les plus chanceux ont le droit de passer par-dessus le mur.

"Une situation pire que la mort les attendait dehors"

Des informations non confirmées circulent sur les réseaux sociaux faisant état de plusieurs personnes tuées à l'aéroport alors que, de chaque côté d'une zone de facto interdite, forces américaines et talibans s'évertuent à contenir les foules.

À lire : "Des femmes n’osent plus sortir de chez elles et vivent un cauchemar éveillé en Afghanistan"

«Hier je suis allé à l'aéroport avec mes enfants et ma famille», a expliqué mercredi à l'AFP un homme qui travaillait jusqu'à récemment pour une ONG étrangère. «Les talibans et les Américains tiraient sur les gens mais, malgré ça, ils continuaient d'avancer parce qu'ils savaient qu'une situation pire que la mort les attendait dehors», a-t-il conclu.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles