Petit vampire (Canal+ Family) : de quel drame tragique est né le personnage de Joann Sfar ?

·1 min de lecture

Sorti le 21 octobre 2020 au cinéma, soit quelques jours avant l'entrée en vigueur du deuxième confinement, le Petit vampire de Joann Sfar a connu une carrière tronquée en salles, même s'il a pu ressortir à partir du 19 mai, lors de la réouverture des cinémas. L'univers du petit personnage mérite donc une meilleure fenêtre d'exposition, notamment grâce à ses diffusions à la télévision. Rappelons l'histoire : âgé de 10 ans depuis trois siècles, Petit Vampire s’ennuie dans la vaste demeure familiale, encadré par sa mère, Mme Pandora, et par le capitaine des Morts. Il fait alors le mur pour explorer le monde extérieur et devient l’ami de Michel, avec qui il découvre l’école, ses joies et ses peines. Avec malice et tendresse, Joann Sfar adapte son œuvre pour le grand écran et signe un long métrage plein d’humour. Il soigne ses personnages secondaires comme son univers visuel foisonnant. Camille Cottin, Alex Lutz et Jean-Paul Rouve prêtent leurs voix à ses créations fantaisistes.

À l'origine, Petit vampire est le nom d'une série de bandes dessinées écrite et dessinée par Joann Sfar, publiée chez Delcourt de 1999 à 2005, puis chez Rue de Sèvres depuis 2017. Elle a donné lieu à des romans jeunesse, un jeu de société, une série d'animation et désormais un long-métrage. Le scénario est une transposition fidèle des trois albums qui racontent les origines du personnage : Le Serment des Pirates, La Maison de la terreur et On ne joue pas avec la vie. Ceux-ci ont été écrits en pensant déjà à (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Aline : Victoria Sio, doublure voix de Valérie Lemercier, se confie sur les difficultés de chanter du Céline Dion
Aline : Valérie Lemercier chante-t-elle vraiment dans le film ?
En direct du Festival de Cannes : Valérie Lemercier amène Aline sur la Croisette, l'émotion de Wes Anderson...
Cannes 2021 : ce prestigieux rôle que le festival a toujours refusé d'offrir à Valérie Lemercier
Hibernatus (Salto) : "C'était très dur"… Le tournage infernal de la comédie d'Edouard Molinaro avec Louis de Funès

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles