Petit déjeuner gratuit à l'école : "Il faut rendre" cette mesure "obligatoire"

franceinfo
Jean-Luc Ginder, économiste, à l’initiative d’un Appel au petit déjeuner gratuit pour tous les enfants scolarisés, lance sur franceinfo mardi un appel aux maires pour qu’ils consacrent une part de leur budget à cette cause.

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, présente et détaille officiellement mardi 23 avril le dispositif des petits déjeuners gratuits à l'école, pour les enfants des quartiers défavorisés. Une mesure sur la base du volontariat. Jean-Luc Ginder, économiste, à l’initiative d’un Appel au petit déjeuner gratuit pour tous les enfants scolarisés, a estimé, mardi matin sur franceinfo, qu'il fallait rendre cette mesure "obligatoire" car, selon lui, le petit déjeuner "est un élément d'intégration dans la société". Il lance un appel aux maires pour qu’ils consacrent une part de leur budget à cette cause.

franceinfo : L'an dernier, en septembre, vous avez lancé un appel à Emmanuel Macron. Il vous a en partie entendu. Que la mesure ne soit pas obligatoire, vous pose problème ?

Jean-Luc Ginder : Il faut souligner qu'en France, 157 000 enfants naissent pauvres et 2 800 000 le deviennent dans les dix ans à venir. Cela dit tout de l'état de notre société. Quand on parle de la pauvreté des enfants, ce sont les critères internationaux, ce sont des enfants qui vivent avec 2 à 5 euros par jour pour s'alimenter. Lorsqu'on est tout petit, on ne sait pas, on est innocent de tout. Vous ne pouvez pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi