“Petit collabo de service” : le violent tacle de Yannick Jadot à Eric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un sujet qui fait parler. Depuis plusieurs semaines, les élections présidentielles de 2022 sont au centre de l'attention médiatique. Les candidats enchaînent les interviews pour évoquer leurs programmes et ils n'hésitent pas à évoquer leurs concurrents. Ce fut le cas de Yannick Jadot sur l'antenne de BFM Politique ce dimanche 17 octobre. Le candidat écologiste a d'abord affirmé vouloir "un projet qui rassemble" afin d'éviter un nouveau mandat d'Emmanuel Macron. "Cinq ans de Macron en plus, c'est le statu quo, donc c'est le chaos écologique, social, démocratique", a-t-il expliqué avant de lancer un petit tacle à Eric Zemmour. Alors qu'il n'est pas encore officiellement candidat à la prochaine élection présidentielle, le polémiste ne cesse de faire parler de lui et ses propos ne passent pas inaperçus. "Éric Zemmour, le petit collabo de salon qui se prend pour un grand résistant, même pas en rêve !", a-t-il conclu.

Il n'y croit pas. Selon Yannick Jadot, Eric Zemmour est "quelqu'un qui, objectivement, arrive en disant "au fond il n'y a pas de solution" aux questions des Français, sur le pouvoir d'achat ou l'économie", explique-t-il d'abord. "Au fond il ne répond à rien, il dit qu'il y a un bouc-émissaire: les musulmans", a-t-il poursuivi. En évoquant les musulmans, le candidat écologiste fait référence aux propos tenus par le polémiste il y a quelques semaines. Lors de son passage dans On est en direct sur France 2, Eric Zemmour avait affirmé : (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Emmanuel Macron : sa candidature officielle dévoilée par un allié maladroit ?
Jean Castex à Rome : son incroyable cadeau au pape François
"Elle a un père qui l'a maltraitée" : Pascal Praud vole au secours de Marine Le Pen sur CNews
Bill Clinton hospitalisé : ces nouvelles rassurantes sur l'état de santé de l'ancien président américain
Brigitte Macron : ces détails de son look que l'équipe du futur président voulait cacher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles