Peter Sands, du Fonds Mondial : "ne pas vacciner les pays pauvres est suicidaire"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Personne ne doit être laissé pour compte". C'est en citant Barack Obama que le ministre italien Roberto Speranza a évoqué la stratégie mondiale de vaccination lors du G20 Santé à Rome.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles