Peter Phillips, petit-fils de la reine, surpris chez une femme : il se défend

·1 min de lecture

Le petit-fils de la reine Elizabeth II, Peter Phillips serait-il un mauvais élève en matière de respect des contraintes sanitaires ? Un voyage en Écosse du fils de la princesse Anne fait polémique. Mais l’accusé s’explique par le biais de sa société. « Peter Phillips s’est rendu en Écosse pour affaires dans le cadre de son travail pour XF Medical, qui opère dans le domaine des tests Covid », a expliqué un porte-parole de l’entreprise cité par le Sun ce lundi 29 mars. Toutefois la transparence de son employeur s’arrête là. « Nous ne faisons aucun commentaire sur les détails ou les circonstances de l’hébergement de M. Phillips lors d’un voyage », a précisé le représentant de XF Medical. S’il se permet une telle indication, c’est parce que l’employé de la firme a été surpris chez une femme par la police en fin de semaine dernière, chez qui il aurait dormi deux nuits.

« Vers 18h40 vendredi (NDLR : 26 mars), la police a reçu un rapport faisant état d'une violation potentielle de la réglementation liée au coronavirus, dans une propriété de St Cyrus », a déclaré un porte-parole de la police écossaise. Celui qui avait divorcé d’avec Autumn Kelly en 2019, après plus de dix ans de mariage, a été surpris par les policiers au domicile de Lindsay Wallace, une femme de 40 ans, séparée de son mari. Si les policiers ont constaté la présente du petit-fils à plus de 700 kilomètres de sa résidence royale du Gloucestershire, leur porte-parole affirme qu’il n’y avait « aucune infraction à la législation (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron pas fan d'Anne-Sophie Lapix : ce qu'il lui reproche
"Les patients mourront sur les brancards" : le Pr Gilles Pialoux tire la sonnette d'alarme
Le saviez-vous ? Leila Kaddour a été prof de français
VIDÉO - Julie Andrieu : sa mère malade "maltraitée" en maison de retraite ?
Ernst August de Hanovre et Caroline de Monaco : le rêve brisé de Grace Kelly