Peter Hebblethwaite, élu « pire patron du monde » par la Confédération syndicale internationale

M.LIBERT/20 MINUTES

IRONIE - Le directeur général de la compagnie de ferries P & O, qui a licencié 800 personnes du jour au lendemain en mars, « remporte » ce vote organisé par la Confédération syndicale internationale

C’est un titre dont il se serait bien passé. Responsable du licenciement express de quelque 800 salariés en mars, le directeur général de la compagnie de ferries P & O Peter Hebblethwaite a été élu lundi « pire patron du monde » en marge du Congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI).

A l’issue d’un vote en ligne ouvert à tous, le patron du transporteur britannique a recueilli 39 % des 3.711 voix exprimées, devant son homologue américain d’Amazon Jeff Bezos (25 %) et le PDG de la compagnie aérienne australienne Qantas Alan Joyce (20 %), a indiqué la confédération à l’AFP.

Pour Stephen Cotton, secrétaire général de la fédération internationale des ouvriers du transport, les PDG sont « avertis : si vous ne défendez pas les droits des travailleurs et vous ne leur garantissez pas des emplois décents, des conditions de travail sûres, le respect et la dignité, le mouvement syndical international ne manquera pas de vous demander des comptes. »

Des licenciements sans négociations syndicales

A l’issue d’un scrutin ouvert le 19 octobre et clôturé dimanche, Peter Hebblethwaite a été sanctionné par les internautes pour avoir congédié du jour au lendemain près de 800 marins et les avoir remplacés par des tr(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Licenciement abusif : Le plafonnement des indemnités aux prud’hommes viole la Charte sociale européenne
Comment Meta et Google pratiquent le licenciement silencieux
Nancy : Licenciée dix-huit ans après avoir été déclarée inapte, une salariée poursuit La Poste