Des pesticides dangereux dans 75% du miel mondial

Une abeille butine une fleur.

Selon une étude, 75% du miel contiendrait au moins un néonicotinoïde. Cette structure chimique de la nicotine s’attaque au système nerveux des abeilles, menaçant leur survie. 

Des traces de pesticides toxiques pour les abeilles ont été détectées dans 75% du miel produit dans le monde entier, suscitant l'inquiétude pour la survie de ces pollinisateurs cruciaux pour l'agriculture. Les concentrations relevées dans 198 échantillons de miel produits sur toute la planète ne sont pas considérées comme dangereuses pour l'homme. Elles sont en effet inférieures au plafond autorisé par l'Union européenne, selon l'étude publiée jeudi dans la revue Science. Après avoir constaté que 34% des échantillons contenaient des «concentrations de néonicotinoïdes connus pour être nocifs» aux abeilles, les scientifiques ont prévenu qu'une exposition chronique à ces substances pesticides menaçait la survie de ces petits insectes volants. Les abeilles pollinisent les plantes tout en butinant le nectar des fleurs, qui s'accumule dans la ruche pour former l'épais miel.

A lire : Les abeilles et bourdons rapportent entre 2 et 5 milliards d’euros à la France

Elles interviennent dans la pollinisation de plus de 90% des 107 plus importantes cultures sur Terre mais, ces dernières années, elles succombent au syndrome dit «d'effondrement des colonies d'abeilles». Ce mal mystérieux entraîne la disparition ou la mort d'essaims entiers. «Ces découvertes sont alarmantes», a estimé Chris Connolly, un expert en neurobiologie de l'université de Dundee, auteur d'un article accompagnant la publication de l'étude. «Les niveaux relevés sont suffisants pour affecter les fonctions cérébrales des abeilles et pourraient entraver leur habilité à trouver de la nourriture et à polliniser nos cultures et notre végétation», a-t-il mis en garde.

Les néonicotinoïdes ont été qualifiés de facteur essentiel au déclin mondial des abeilles. Leur(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages