Peste porcine : un foyer détecté en Allemagne, près de la France

Peste porcine : un foyer détecté en Allemagne, près de la France (lepoint.fr)

Aucun cas n’a été identifié en France. Le virus n’est pas transmissible à l’homme. Une cellule de crise doit être ouverte dans les prochains jours.

Le cauchemar des éleveurs porcins se rapproche un peu plus : un foyer de peste porcine africaine a été détecté dans un élevage en Allemagne. Celui-ci était situé à seulement 6 kilomètres de la frontière française, a annoncé le ministère français de l'Agriculture, jeudi 26 mai. Dans la ferme concernée – qui se trouve à Forchheim am Kaiserstuhl – à moins de 40 kilomètres de Colmar, les 35 porcs élevés en plein air ont été tués et « aucun cas n'a été identifié à ce stade au sein de la faune sauvage dans la zone alentour », a assuré le ministère.

C'est le « premier cas mis en évidence à la frontière occidentale de l'Allemagne (…) de l'autre côté du Rhin », précise-t-on. En lien avec la Commission européenne, une zone de protection et de surveillance est mise en place par les autorités allemandes, qui vont « intensifier les recherches de carcasses de sangliers et contrôler les exploitations agricoles aux alentours ». Le ministère de l'Agriculture lancera une cellule de crise « la semaine prochaine » avec « l'ensemble des professionnels et services de l'État ».

La peste porcine africaine tue les porcs, les sangliers et les phacochères dans les dix jours qui suivent l'infection, selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments. Aucun traitement, aucun vaccin n'existe à ce jour. Lors de la découverte d'un cas, l'ensemble des porcs de l'exploitation touchée sont abattus. Les congénères des fermes voisines le sont généralement aussi afin d'éviter la propagation.

Le [...] Lire la suite

VIDÉO - Philippe Douste-Blazy : "Il y a une épidémie dont on parle peu, mais qui est certainement la plus importante au monde"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles