La peste noire s’est propagée plus loin qu’on le pensait en Europe

·2 min de lecture

L'épidémie de peste noire a été l'une des plus meurtrières pour l'Homme. Au milieu du XIVe siècle, elle a décimé jusqu'à 60 % de la population européenne. L'épidémie de peste a dévasté l'Afrique du Nord et s'est étendue en Europe depuis l'Espagne à la Scandinavie en passant par la Grèce. La peste a atteint les rives de la Sicile en 1347 et a fait des victimes dans les grandes cités comme dans les petits villages du nord et du centre de l'Italie. En revanche, la présence de la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste noire, dans le sud de l'Italie, était encore débattue jusqu'à une récente étude présentée à l'occasion du European Congress of Clinical Microbiology & Infectious Diseases.

Pourquoi y avait-il la peste au Moyen Âge ?

Des cas de peste noire dans le sud de l'Italie étaient reportés dans des documents historiques mais aucune tombe n'avait été soumise à des analyses d'ADN. Or, deux tombes ont été fouillées dans le cimetière de l'Abbaye de San Leonardo in Siponto, située à Apulia, au sud de l'Italie. Cette section du cimetière est connue pour avoir servi à enterrer les morts entre la fin du XIIIe et le début du XIVe siècle.

Exemples de sites européens où des victimes de la peste ont été enterrées au cours de l'histoire de l'Humanité. © Drancourt and Raoult, 2016
Exemples de sites européens où des victimes de la peste ont été enterrées au cours de l'histoire de l'Humanité. © Drancourt and Raoult, 2016

Inhumés avec leurs pièces d'or

Les fouilleurs ont ainsi excavé le corps d'un premier homme, âgé entre 30 et 35 ans, et présentant une bourse à sa ceinture contenant 12 pièces en argent. Un second homme, âgé de 45 ans, a également été exhumé, il portait des vêtements et quelques objets dont de nombreux grains d'une matière vitreuse et sombre qui auraient pu faire partie d'un chapelet ainsi que 99 pièces empilées qui se trouvaient probablement dans des sacs cachés sous ses vêtements.

La peste aurait décimé les Européens au néolithique

Les chercheurs ont suspecté que les deux hommes avaient été des victimes de la peste noire et ce, pour plusieurs raisons. La première est qu'ils ont été enterrés avec...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles