Perte de poids liée, stress, regrets… Nathalie Saint-Cricq revient sur le débat d'entre-deux-tours de la présidentielle de 2017 (VIDEO)

·1 min de lecture

Près de quatre ans plus tard, le débat d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2017 reste dans toutes les mémoires. Co-animatrice de cette soirée au côté de Christophe Jakubyszyn, Nathalie Saint-Cricq avait eu bien du mal à calmer les échanges, parfois très virulents, entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. "On aurait pu mieux faire, c’est sûr, mais on a fait ce qu’on pouvait", avait confié l’ancienne responsable du service politique de France 2 à TV Mag. Et d’ajouter : "C’est quand je suis sortie du plateau que j’ai réalisé la violence. Mon entourage était choqué. Quand j’ai revu les images sur LCI à 2 heures du matin aussi […] À l’écran, vous avez également une réalisation très serrée qui accentue la tension."

Invitée au micro de Ça fait du bien sur Europe 1, ce mercredi 17 mars, Nathalie Saint-Cricq est revenue sur ce fameux débat, qui lui avait notamment valu d’être (gentiment) moquée sur les réseaux sociaux. La journaliste a révélé avoir été tellement stressée à l’idée d’animer cet événement qu’elle avait "les mains qui dégoulinaient", mais pas que. "J’ai perdu trois kilos dans la semaine qui a précédé le débat parce que j’avais peur", a-t-elle confié. "Et quand vous avez peur, vous ne mangez plus ?", a rebondi Anne Roumanoff. "Ah non, je ne peux pas manger", a rétorqué l’éditorialiste politique, qui reste malgré tout "très contente" d’avoir eu cette opportunité. "J'ai trouvé ça extrêmement passionnant et amusant, même si c'était dramatique…"

Car Nathalie Saint-Cricq (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Le Covid, c’est ce qui est arrivé de mieux au Président" affirme un proche d'Emmanuel Macron
Axel Kahn évoque le "mépris d'Emmanuel Macron envers les scientifiques" et le met en garde : "L'audace peut se transformer en entêtement"
Réouverture des restaurants : un plan de reprise en trois étapes sur trois mois à l'étude
Kate Middleton toujours "abattue et sonnée" après l'interview choc de Meghan Markle et du prince Harry !
"Le moment est venu" : quelles mesures très strictes pourraient être prises par le gouvernement pour l'Ile-de-France ?